jeudi 13 janvier 2011

Princesse degasienne

Petit coup de restoration textile sur une robe d'enfance un peu matelote, un peu danseuse, un peu champêtre, un peu princesse en couches superposées d'organza de soie et de guipure blanche. Quelques accrocs disgracieux, les passants de la ceinture arrachés, la ceinture elle-même perdue sûrement lors d'un rocambolesque carambolage avec le frangin, un chat ou une sorcière imaginaire, les boutons de rose flétris... oh! maladresses de gamine! Il était une fois une vilaine petite princesse qui déchirait tout ses vêtements! En voilà une fin prête pour le bal ou toute froufroutante d'un pas de chat sur scène de Degas.

Exercice des plus intéressant pour ce Défi 13 consistant à sublimer le travail d'autrui, à corriger les ravages du temps et de l'impétuosité de l'enfance, à retrouver quelque chose d'un temps perdu!



Robe Maripier, made in Italy, en organza de soie et guipure blanche, rubans et roses roulées en organza de soie rose barbe à papa.

7 commentaires:

  1. Quelle bonne idée, jolie travail elle est comme neuve... Un bel hommage

    RépondreSupprimer
  2. Très jolie!
    Une robe qui à beaucoup d'histoire à raconter!

    RépondreSupprimer
  3. J'adooore!!! Ça me fait penser à Princesse Sarah. Ah! que de bons souvenirs... :')

    RépondreSupprimer
  4. If I were the Paper Bag Princess I would ditch the bag for this beauty. -Ange

    RépondreSupprimer
  5. toujours aussi classe chez toi ! j'adoore ...
    Il serait temps que je me remette à faire du oliverandS tiens !!!Bonne fin de semaine

    RépondreSupprimer